Le Couteau Katana

Je me suis toujours plu à penser qu’un restaurant était avant tout le point de rencontre entre un lieu, une cuisine et un gourmet : en soi une expérience qui ne se limite pas seulement à la Gastronomie. Et pour tout Cuisinier il y a cette envie de coordonner cet univers, de créer une ambiance, de partager une histoire et c’est bien souvent par de petits détails qu’elle commence.

C’est pourquoi j’aimerais partager avec vous une découverte que j’ai faîtes il y a plusieurs années, celle de la Maison de Coutellerie Henri Mazelier et plus particulièrement une de leur création : le Couteau Katana qui a été conçu et dessiné par Cédric Ragot.

Au-delà de la connotation Nippone – sur laquelle nous reviendrons – il y avait avant tout cette envie de remettre dans les mains de mes hôtes un véritable outil, sans qui la Cuisine ne pourrait finalement pas exister. De plus il rappelle l’image du couteau de nos Pères qui s’en servaient aussi bien à Table que dans les Champs, une manière de marquer le lien avec Tradition et Modernisme. Certains de nos clients ont d’ailleurs été surpris que ce couteau les accompagne une bonne partie de leur repas, mais c’est là toute l’essence de notre démarche.

article

Qui plus est faire appel à la Culture Japonaise n’est pas innocent puisque là aussi on vient toucher du doigt une façon d’être et de penser qui allie Tradition et Modernité. Son nom rappelle le Sabre, symbole de la Caste des Samouraïs et pour cause, ce couteau à la particularité de posséder un Saya – fourreau – qui lui donne des allures de stylo ou d’éventail. Mais une fois la lame dégainée, nul doute n’est permis et son fourreau peut alors servir de « pose-couteau » ou comment associer originalité et praticité !

Enfin je vous avouerais avoir été conquis par la beauté et la qualité ce bel objet – manche en Corian et lame en acier poli – d’où la conception est en parfaite harmonie avec la philosophie qu’il dégage. Car en effet, la Maison Henri Mazelier – coutelier Auvergnat de père en fils depuis 4 générations – associe dans la réalisation de ses pièces, nouvelles technologies et savoir-faire.

J’espère que vous prendrez autant de plaisir à l’utiliser que nous en avons pris à le découvrir !

Lionel Giraud

Pour découvrir le travail de la Maison Henri Mazelier

articles similaires

Le safran de Mr Finazzi

« L’art de recevoir … »

Coup de projecteur sur l’huile d’olive d’Alexis Muñoz

La Carte de Printemps

Top